migrateursrhonemediterranee.org utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible.

En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

J'ai compris
 
Accueil Les espèces L'Alose feinte du Rhône

L'Alose feinte du Rhône

L’Alose feinte du Rhône
Famille :
Clupéidés
Nom scientifique : Alosa fallax rhodanensis
Taille : 30/50 cm
Durée de vie : 6/7 ans
Poids : 1/3,5 kg

 

Description
L’Alose feinte du Rhône, espèce endémique*, est un poisson au corps fusiforme, aplati latéralement. Elle a le dos vert bleuté à reflets métalliques, les flancs argentés et le ventre blanc. Une tache noire est présente au-dessus de l’opercule, généralement suivie de 4 à 8 autres plus petites sur les parties supérieures des flancs.


Habitat

L’Alose feinte est un poisson marin pélagique* qui vit sur le plateau continental et en zone littorale. Elle ne regagne les fleuves que pour se reproduire.

Régime alimentaire
L’Alose se nourrit de petits poissons et crustacés pélagiques ou semi pélagiques et cesse de s’alimenter une fois arrivée dans les eaux continentales.

 

  • 1-Larve-jour-4
  • 2-Larve-jour-6
  • 3-Larve-jour-8
  • 4-Alevin
  • 5-Aloson
  • 6-Alose
  • 7-Alose
  • 8-Alose
  • 9-Frayere-Ceze
  • Larve d’Alose au 4ème jour ©MRM
  • Larve d’Alose au 6ème jour ©MRM
  • Larve d’Alose feinte du Rhône au 8ème jour ©MRM
  • Alevin ©MRM
  • Alosons ©MRM
  • Alose feinte du Rhône adulte ©MRM
  • Un salarié MRM effectue une analyse sur une alose feinte du Rhône ©MRM
  • Alose feinte du Rhône adulte dans une frayère ©MRM
  • Une frayère sur la Cèze ©MRM

  

cycle-bio-Alose
Le cycle biologique de l'Alose

  


 
Le bull, acte de ponte caractéristique de l’Alose ©MRM/F. Gardin

 

Reproduction et Migration
L’Alose vit en mer et se reproduit en eau douce. La période de reproduction est initiée par le départ des adultes vers les rivières. Elle débute en mars et peut durer tout le printemps. Cette migration est notamment influencée par le débit et la température de l’eau. La ponte a lieu dans des zones peu profondes de graviers ou de galets, où le courant est assez élevé, appelées des « radiers ». Lorsque de telles conditions ne sont pas rencontrées, les aloses peuvent tout de même se reproduire sur des frayères dites de substitution, situées généralement au pied des seuils. L’acte de ponte, appelé « bull », est caractéristique et se définit comme un rapide mouvement circulaire d’au moins deux géniteurs flanc contre flanc, frappant violemment la surface de l’eau avec leur nageoire caudale. La plupart des individus survivent à la fraie et se reproduisent plusieurs fois. Les géniteurs regagnent la mer rapidement. La dévalaison des juvéniles se produit de mi-juin à octobre, pour rejoindre la mer et y rester jusqu’à la maturité sexuelle (2 à 3 ans pour les mâles et 3 à 5 ans pour les femelles).

 

Voir la vidéo

 En savoir plus sur l'expertise MRM :

- Suivre la reproduction des aloses
- Suivre la migration des aloses
- Connaître l’espèce
- Connaître ses milieux
- Développer des outils de surveillance