migrateursrhonemediterranee.org utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible.

En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

J'ai compris
 
Accueil Actus Archives 2018

Inauguration de la passe à poissons de Sauveterre- 18/05/18


 

Elisabeth Ayrault, Présidente Directrice Générale de CNR, Philippe Maurizot, Conseiller régional, représentant Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Député européen, et Laurent Roy, directeur de l’agence de l’eau Rhône-Méditerranée Corse, ont inauguré ce jour la nouvelle passe à poissons au droit du barrage de Sauveterre.


 

 

DSC 0150

Mise en eau en septembre 2017, cette passe à poissons est la 11ème réalisée par CNR au titre de ses Missions d’intérêt général et la première construite sur le cours principal du Rhône.
D’une longueur de 200 mètres, elle favorise la migration de l’anguille, de la lamproie et de l’alose, et ainsi la recolonisation du fleuve et de ses affluents.

Lors de l'inauguration, Luc ROSSI, Vice-Président MRM et Fabrice GRAF, Directeur MRM ont accompagné Elisabeth Ayrault, Philippe Maurizot, Conseiller régional, représentant Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, et Laurent Roy, directeur de l’agence de l’eau Rhône-Méditerranée Corse, pour une visite de la station de comptage dont le suivi (dépouillement des fichiers vidéo) est réalisé par MRM.

Très attentifs aux explicatifs de Pierre CAMPTON, responsable technique MRM, les élus ont posé de nombreuses questions notamment en matière des technologies RFID et ADNe.

DSC 0185

 

alose1

La station de comptage en bref

 Le site de Sauveterre dispose d’un système d’enregistrement et de visionnage de type SYSYPAP (Système de Surveillance Informatisé des Passes A Poissons) disposé à l’amont de la passe dans un canal se dédoublant en 2 passages équipés de 2 caméras. Le système enregistre le passage des poissons devant la vitre rétro-éclairée. Le logiciel de traitement vidéo détecte la présence d’un objet par contraste avec le fond blanc et par détection de mouvement, ce qui déclenche l’enregistrement et la sauvegarde de la séquence vidéo.

Les fichiers sont analysés par l’association MRM qui identifie les espèces et dénombre les individus migrant (montaison et dévalaison).

barrage sauveterre DSC 0189 DSC 0192