migrateursrhonemediterranee.org utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible.

En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

J'ai compris
 
Accueil Actus Archives 2016
Rétablissement de la libre circulation de l'anguille sur la Siagne (06) - 02/11/16
Dans le contexte réglementaire récent (classements des cours d'eau au titre de l'article L214-17 du code de l'environnement), mais aussi avec des conditions financières plus avantageuses, le Syndicat intercommunal de la Siagne et de ses affluents (SISA) est devenu coordonnateur des opérations de restauration de la continuité sur le bassin de la Siagne. Ainsi, il centralise les actions des maitres d'ouvrages et porte techniquement les études de définition des équipements à réaliser pour assurer d'une part la continuité piscicole et d'autre part la continuité sédimentaire.

 

 

 

La-Siagne-mrm


 

La siagne
Photo MRM

QL5N9657

Seuil de Pégomas
Photo MRM

 

 

Restauration de la continuité sur la Siagne

La Siagne est un fleuve côtier de 42 km, situé en limite du Département des Alpes Maritimes (06) et du Var (83), prenant sa source à Escragnolles et se jetant dans le golfe de Mandelieu La Napoule. Elle est classée en Zone d'Action Prioritaire pour l'Anguille jusqu'au barrage de Tanneron (obstacle infranchissable) soit un linéaire de 13,5 km sur lequel différents seuils entravent la continuité, dont trois ont été classés prioritaires :

- Le seuil de Mandelieu (ou seuil Anti-sel), ROE 43089, propriété de la ville de Mandelieu situé à 2,3 km de la mer

- Le seuil du pont de Pégomas, ROE 43118, propriété du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes situé à 7,7 km de la mer

- Le seuil de l'écluse ou des Moines, ROE 43136, à Pégomas, propriété du SISA situé à 8,8 km de la mer.

Dans ce contexte, le SISA a coordonné un projet de rétablissement de la continuité, lui permettant ainsi d'avoir une vision claire et globale sur la zone d'action et de lancer une seule étude auprès d'un seul maitre d'œuvre pour les deux seuils de Mandelieu et de l’écluse. De son côté, le département effectue l'étude sur le seuil de Pégomas mais de nombreux échanges avec le SISA sont assurés.

Ainsi, suite aux échanges avec les services de l’Etat, l’Onema et les spécialistes de la faune piscicole (MRM, Fédérations de pêche), la solution retenue est la mise en place de dalles picot (photo ci contre) sur les deux seuils, de manière à faire transiter les civelles.

Grâce au financement de l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée Corse, les travaux ont démarré en juillet 2016 au seuil de Mandelieu et en septembre 2016 au seuil de l’écluse. Le coût de ces travaux est d’environ 450 000 € HT sur les deux seuils. La fin des travaux est prévue pour mi- novembre.

Concernant le seuil de Pégomas, les travaux  devraient, quant à eux, être réalisés en 2017.

DSC03598a

Dalle picot
Source SISA

DSC03668a

Chantier de Mandelieu
Source SISA