migrateursrhonemediterranee.org utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible.

En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

J'ai compris
 
Accueil Actus Archives 2016
Deux nouvelles passes à poissons sur le fleuve Hérault (34) - 22/11/16

Les seuils de Roquemengarde (entre St Pons de Mauchiens et Usclas d'Hérault) et de Belarga/Paulhan, dont le Département de l'Hérault est propriétaire, ont été identifiés comme bloquants vis à vis de la continuité écologique du fleuve Hérault (inscrit en liste 2 du classement des cours d'eau) et non franchissables pour les espèces cibles que sont l'anguille, l'alose et la lamproie.
Le Département de l’Hérault a aménagé ces seuils de passes à poissons.

 

 

DSCN1023


 L'Hérault
Photo MRM

roquemengarde 2016
Passe à poissons de Roquemengarde
Photo Conseil Départemental de l'Hérault

 

 

Dans les 2 cas, le dispositif retenu est une passe rustique à enrochements et menhirs, de 10 m de large sur 30 m de long (Roquemengarde) et 40 m de long avec bassin de repos intermédiaire (à Belarga).

Leurs coûts s'élèvent à 619.000 € TTC pour Roquemengarde (passe achevée en 2015) et 754.000 € TTC à Belarga (passe achevée en 2016), avec un co-financement Agence de l'eau à hauteur de 80%, en partenariat avec l'ONEMA, la DDTM, le Syndicat mixte du bassin du fleuve Hérault, la Fédération de pêche et MRM.

Pour les 2 opérations, la maîtrise d'œuvre a été confiée au bureau d'études Tractebel Engineering et les travaux à l'entreprise Buesa.

La phase suivante consiste à assurer l'entretien de ces nouveaux ouvrages avec les partenaires locaux (syndicat mixte, EPCI, fédération de pêche...) et MRM, pour assurer leur fonctionnalité notamment en période de migration, sécuriser leurs abords vis à vis du public et contribuer à la continuité écologique du fleuve, de son embouchure jusqu'à l'entrée des gorges.

belarga 2016Passe à poissons de Belarga
Photo Conseil Départemental de l'Hérault


Christophe MORGO, Vice-Président du Conseil départemental de l'Hérault délégué à l'Environnement rappelle qu'il s'agit d'investissements couteux et complexes à réaliser.

Le Département les a rapidement engagés sur son patrimoine hydraulique, conscient de leurs multiples enjeux: rétablissement du régime naturel du cours d'eau et du transport des matériaux, restauration de l'accès des espèces à leurs habitats, reconquête des berges et du cours d'eau pour les sportifs de pleine nature...

Le Département poursuit son action avec deux nouvelles réflexions:

•l'une concernant le seuil Gaston Doumergue sur le fleuve Orb où une passe à poissons a été construite en 2012 (la Malhaute à Thézan les Beziers),

•l'autre intéressant le seuil Aubais-Villetelle sur fleuve Vidourle, en collaboration avec le Syndicat Interdépartemental d'Aménagement du Vidourle.

Christophe MORGO veille à ce que cette dynamique soit relayée sur l'ensemble des bassins versants, via les syndicats mixtes dont le Département a suscité la création et dont il est souvent membre fondateur.

Sur le fleuve Hérault, un groupe de travail dédié à la continuité écologique a été mis en place par le Syndicat mixte qu'il préside.

Conseil départemental de l'Hérault
Direction du Développement économique, de l'insertion et de l'environnement
PEE - DMA
Service milieux aquatiques et littoral
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.