migrateursrhonemediterranee.org utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible.

En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

J'ai compris
 
Accueil Actus Archives 2016
Souriez, vous êtes filmés ! - 04/04/2016

Le barrage de Bladier-Ricard, propriété de la Lyonnaise des Eaux et géré par le Syndicat du Bas Languedoc, est le second ouvrage rencontré par les migrateurs depuis la mer sur le fleuve Hérault (13,5 km de l’embouchure). Depuis 2012, cet obstacle est équipé d’une nouvelle passe à poissons adaptée à l’Alose, la Lamproie et l’Anguille.

DSC 0355

Barrage de Bladier Ricard
Photo Y.ABDALLAH/MRM

Cet ouvrage est lui-même équipé d’un système de vidéo-comptage (système Hizkia) permettant d’enregistrer les passages à la montaison comme à la dévalaison de tous les poissons. Il s’agit de la première station de suivi de ce type sur le bassin Rhône-Méditerranée (RM) et qu’elle a été identifiée comme station de suivi multi-espèces dans le Plan de Gestion des Poissons Migrateurs (PLAGEPOMI) 2016-2021 du bassin RM.

Une mobilisation des acteurs...

Depuis son installation en 2012, cette station n’avait jamais réussi à être exploitée. Le temps nécessaire au dépouillement des images produites étant relativement conséquent (environ 1h30 de visionnage pour 24h), aucune structure locale n’avait en effet pu jusqu’ici s’organiser pour prendre en charge le suivi, malgré une fiche action lui étant dédiée dans le contrat de rivière du fleuve Hérault.

Face à ce constat, la Fédération Départementale de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques (FDAAPPMA) de l’Hérault et l’Association Migrateurs Rhône-Méditerranée (MRM) se sont mobilisées pour proposer de prendre en charge ce suivi sur la période 2016-2021, en se focalisant sur la période à enjeu pour les espèces migratrices (mars à juin). La condition sine qua none était toutefois que le propriétaire de l’ouvrage accepte de confier à la FDAAPPMA de l’Hérault l’accès et la gestion complète de la station (nettoyage des caissons vidéo, gestion des données produites). Ainsi, une convention a été élaborée et signée entre les différentes parties afin de formaliser les conditions de réalisation du suivi sur une période de 5 ans.

Un nettoyage de printemps...

La Lyonnaise des Eaux a, parallèlement, procédé à une remise en état et un nettoyage complet de la station le 14 mars dernier. La FDAAPPMA de l’Hérault et MRM étaient également présents pour remettre en fonctionnement la station, vérifier les bons réglages des caméras et calibrer le système d’acquisition ; le tout pour assurer des conditions optimales de suivi.

A partir de cette date, la FDAAPPMA 34 prévoit de passer sur site chaque semaine pour nettoyer les caméras, récupérer les données de la semaine et les transférer ensuite à l’Association MRM qui, pour l’année 2016, gèrera le dépouillement et l’analyse des vidéos.

Grâce à cette organisation, il va être possible de suivre l’évolution des remontées de migrateurs pratiquement en temps réel, ce qui permettra notamment d’optimiser la réalisation de suivis complémentaires également prévus au contrat de rivière du fleuve Hérault (prospections sur les frayères naturelles, observations visuelles au pied des ouvrages amont).

Et bien-sûr, nous ne manquerons pas de vous tenir également informés des remontées au cours de la saison via notre newsletter !