migrateursrhonemediterranee.org utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible.

En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

J'ai compris
 
Accueil Actus Archives 2014
Nouvelle passe à poissons sur le Vidourle - 01/10/2014

Depuis le 12 mai dernier, un important chantier a été entrepris sous le pont ferroviaire sur le Vidourle, situé aux alentours de Gallargues-le-Montueux. En cause, un radier qui empêchait la migration des poissons, surtout en été, période de basses eaux. Coût total : 450 000 €. Un effort financier et écologique vital pour les migrations de poissons sur le cours d’eau. Avec l’aménagement de cette troisième passe à poissons, 23 km de cours d’eau sont désormais réouverts à la migration !


NL1409A29

© RFF / Capa Pictures / Nicolas Lefevre

Depuis quelques années déjà, le Syndicat Interdépartemental du Vidourle mène une politique de restauration jugée primordiale, le fleuve représentant un cours d’eau majeur. Les seuils de Marsillargues (MARSI) et Saint-Laurent d’Aigouze (SLA) ont déjà été aménagés.

En vue d'améliorer la qualité écologique du Vidourle, de favoriser la biodiversité et de protéger le milieu naturel, Réseau Ferré de France, propriétaire du pont a entrepris la construction d’une nouvelle passe à poissons migrateurs sous une arche de l'ouvrage de pierres du 19ème siècle, côté Gallargues-le-Montueux. Rattrapant un dénivelé de 1,20 m, une plate-forme de béton a été construite. Véritable cascade naturelle, la nouvelle passe facilitera la remontée du fleuve par anguilles, aloses, lamproies et l'ensemble des autres poissons du cours d'eau.

Avec ce dernier équipement, l’objectif de reconquête du Vidourle par l’Alose (jusqu’à Villetelle) est désormais atteint (PLAGEPOMI 2010-2014). Cependant, des travaux d’amélioration de la franchissabilité des passes à poissons de MARSI et SLA (pour l’Alose et l’Anguille) permettraient de maximiser les effectifs atteignant ces nouveaux habitats. Concernant l’Anguille, il reste encore une dizaine d’ouvrages à équiper pour atteindre les objectifs fixés dans le Plan de Gestion Anguille.

Les travaux d'un coût de 450 000 € (80 % Agence de l’eau, 20 % par Réseau Ferré de France)  se sont achevés à Gallargues-Le-Montueux le 31 août, date à laquelle le cours d’eau a repris son cours….normal.

 

NL1409A03

© RFF / Capa Pictures / Nicolas Lefevre