migrateursrhonemediterranee.org utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible.

En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

J'ai compris
 
Accueil Actus Archives 2014
Le barrage de la Meuse, à Gignac, s'équipe d'une passe à anguilles - 17/10/2014
Unknown
Le barrage de la Meuse, propriété de la Régie électrique de Gignac est désormais équipé de passes à anguilles. L'inauguration le 19 juin 2014, par François Sotto, maire de Gignac, en présence de la sous-préfète, du président du syndicat mixte du fleuve Hérault et du directeur régional de l'Agence de l'Eau a été l’occasion de souligner la dynamique des acteurs locaux pour restaurer la continuité écologique sur le fleuve Hérault et de revenir sur les usages de l'eau et de leurs enjeux.


Michel Deblaize, directeur régional de l'Agence de l'eau, n'a pu que se féliciter de l'installation de cette passe à anguilles sur le « 13ème barrage en partant d'Agde  que compte le fleuve Hérault » réalisée grâce à une subvention de son service à hauteur de 80% du montant global.

Le barrage de la Meuse s’est également équipé d’un toboggan pour la dévalaison qui a nécessité le remplacement du plan de grille. Ce dispositif de dévalaison a pour objectif d’éviter l’entrée des poissons dans la prise d’eau de la microcentrale tout en leur permettant de rejoindre le pied du barrage au moyen d’un système de collecte adapté. Il se compose de quatre éléments distincts :

  • d’un plan de grille faiblement incliné présentant des barreaux écartés de 20 mm,
  • „de trois déversoirs de surface assurant l’échappement du poisson,
  • „d’un canal de collecte des déversoirs prenant en charge les poissons dévalants ainsi que les dégrillats liés au nettoyage du plan de grille,
  • „d'un toboggan d’évacuation restituant les poissons en pied de barrage ainsi que les dégrillats.

Sans titre-1

Ainsi, sur les 13 ouvrages identifiés comme prioritaires pour la restauration de la continuité, seuls 3 ne sont pas équipés ou en cours d’aménagement. Leur mise en conformité, prévue dès 2015, rétablira la libre circulation des anguilles sur plus de 70 km de cours d’eau !