migrateursrhonemediterranee.org utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible.

En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

J'ai compris
 
Accueil Actus Dernières actualités
Rochemaure : première passe à poissons sur le Rhône équipée d'un système de vidéo-comptage - 03/11/16
Dans le cadre de l'augmentation des débits réservés, la Compagnie Nationale du Rhône (CNR) a construit sur l'aménagement de Montélimar , au barrage de Rochemaure, une petite centrale hydroélectrique (PCH).

En parallèle, afin de répondre aux enjeux de continuité écologique sur le Rhône, une passe à poissons a été intégrée au projet. Il s'agit d'une passe à bassins de grande hauteur, à double fentes latérales pour laquelle le débit de la PCH constitue l'élément essentiel du débit d'attrait.

 DSC0459

 Rochemaure
Photo MRM

 DSC0437



Un équipement vidéo innovant

Pour vérifier le bon fonctionnement du dispositif de franchissement, la CNR a fait appel d'une part à la société Hizkia pour installer un équipement vidéo innovant permettant d'observer les passages de poissons et d'autre part à la fédération de pêche de la Drôme, la fédération de pêche de l'Ardèche et l'association Migrateurs Rhône-Méditerranée pour réaliser le suivi du système vidéo et évaluer la fonctionnalité de la passe à poissons.

Ce suivi revêt des intérêts multiples puisqu'il permet de :

- analyser les périodes de migration,

- analyser les flux migratoires par espèces,

- comparer les abondances relatives avec les inventaires piscicoles existants sur le secteur,

- dispenser d'un retour d'expérience sur le dispositif de vidéo-comptage,

- contribuer à l'amélioration du fonctionnement de ce dispositif de vidéo- comptage qu'il est prévu de transférer au bout de une année de suivi sur l'aménagement suivant

A l'heure actuelle, l'ensemble des données n'a pas encore été analysé, mais les premières vidéos visionnées au début du suivi ont d'ores et déjà permis d'identifier 23 espèces de poissons dont l'Alose feinte du Rhône et l'Anguille. Parmi ces espèces les plus présentes sont les ablettes, les gardons et les brêmes.

Ce suivi donnera lieu à un rapport final qui permettra de conclure sur le bon fonctionnement de la passe à poissons et notamment vis-à-vis des espèces grandes migratrices.

 1.4 2015-09-08 095510.056

Source CNR